mardi 1 février 2011

Recette : La betterave, cette inconnue…

J’ai longtemps détesté la betterave, rencontrée tard dans ma vie et pas dans de bonnes conditions. Elle avait non seulement un goût terreux très prononcée, mais un plus, la pauvre, était agrémentée de la pire vinaigrette sur terre.

Comment voulez-vous qu’elle plaise après? Mais, persuadée que la première impression n’est pas forcément la bonne, en tout cas pour la nourriture, je n’ai abandonné la volonté d’utiliser la betterave…


Des années plus tard, et au hasard des lectures de recettes, j’ai mémorisé (enfin à peu près) une recette contenant une betterave entière, s’il vous plaît…Elle contenait aussi du fromage frais de chèvre, que j’affectionne tout particulièrement. Que demander de plus?

A table, c’était très beau à voir avec une couleur rose magnifique et intrigante pour les convives ne sachant pas comment elle était obtenue. Certains ont même soupçonné des colorants alimentaires ! Non, mais franchement…

Ce que j’aime particulièrement dans cette préparation c’est les contrastes dans la bouche : texture crémeuse, animée par un peu de croquant des petits lardons, goût doux réveillée par le salé des mêmes lardons…

Alors, prêts à plonger dans la magie de la betterave?

Velouté de betterave aux petits lardons (pour 4 personnes en entrée ou plusieurs petites verrines)

1 betterave moyenne cuite
1 faisselle de fromage de chèvre frais
1 yaourt de brebis à la grecque ou bulgare
4-5 cuillères à soupe d’huile d’olive
100 gr. de lardons nature ou fumés
Poivre du moulin

Mixez ensemble la betterave, le chèvre frais et le yaourt. Ajoutez en filet l’huile d’olive tout en continuant de mixer. La mixture devrait légèrement monter.

Poêlez à sec sur feu moyen les lardons jusqu’à ce qu’ils commencent à devenir croustillants. Posez-les sur du papier cuisine pour éponger l’excès de gras.

Répartissez le velouté de betterave dans des assiettes creuses ou verrines. Répartissez les lardons dessus, donnez un tour de moulin de poivre et servez.

C’est typiquement un plat qui se prépare à l’avance qui se conserve au réfligérateur. Il faut juste mettre les lardons en dernière minute !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un commentaire, merci de sélectionner un profil dans la liste déroulante à côté du mot 'Commentaire:'. Anonyme, ça marche aussi, mais signez à la fin du message :-)