mercredi 21 septembre 2011

Trevise


‘Trévise (Treviso en italien) est une ville de la province de même nom en Vénétie en Italie’ dixit wikipedia, avant d’ajouter un peu plus bas, sous le titre suspect ‘dérivé culinaire’ ‘La trévise est un terme italien pour désigner une salade de la région vénitienne : ses feuilles un peu fermes à tige blanche et pourtour rouge ont une fonction très décorative mais apportent également une note craquante et douce lorsqu'elles sont servies nature. Cette salade aux feuilles rouge sombre veinées de blanc (radicchio) est issue d'une variété de chicorée cultivée dans la région depuis l'Antiquité. Les Vénitiens adorent son croquant et son amertume et la cuisine en risotto. Bénéficiant d'une appellation d'origine contrôlée, elle illumine les étals des marchés de novembre à mars’.




Nous cherchions avec le cher cousin italien une idée de pâtes originales et rapides pour le dîner. Après une rapide recherche sur le google transpalpin, une recette de pâtes au jambon de Parme et trévise surgit et s’impose ! Et me voilà partie à la recherche de cette magnifique salade ‘très décorative’ que je n’avais pas vraiment le souvenir d’en avoir vu en mes lieux de courses habituelles.

Faute de ce petit moment d’amnésie, j’ai dû, contrainte ;-), me diriger au seul endroit que je savais équipé en trévise et autres merveilles ; la Grande Epicerie du Bon Marché.

Quelques heures plus tard mes bras étaient chargés de deux trévises toutes mignonnes, de jambon de Parme finement tranché, du parmesan fraîchement râpé, mais surtout mais surtout de ce qui fut une découverte gustative inattendue sous la forme de grosses penne rigate d’une marque italienne doucement appelée ‘Gentile’.

L’utilisation de ces penne a balayé ma croyance, pourtant bien ancrée, que la réussite des pâtes relève uniquement du taux de sang italien qui coule dans les veines  de celui ou celle qui les cuisine…Elles venaient du sud de l’Italie (d’ailleurs leur prix était pas loin d’un aller simple Rome-Paris) et ça se sentait au goût!

Et en cette heure de confession, j’avoue avoir ajouté un peu de sirop d’agave, mais rien de grave juste pour casser l’amertume de la trévise-;-)

Alors pour des pâtes au véritable goût d’Italie :

Penne au jambon de Parme et trévise (pour 6 personnes) :

500 gr. de penne rigate (de la marque Gentile ???)
3 échalotes émincées
2 trévises moyennes émincées en longues lamelles
2 cuillères à soupe de sirop d’agave
10 tranches fines de jambon de Parme effilochées
Parmesan pour saupoudrer
Poivre du moulin
Un peu d’huile d’olive
Gros sel

Cuisez les pâtes selon les instructions du paquet dans une grande quantité d’eau salée au gros sel.

Pendant ce temps, dans une grande sauteuse, faites légèrement dorer les échalotes dans l’huile d’olive. Ajoutez les trévises et faites revenir rapidement. Lorsqu’elles  commencent à réduire, ajoutez un peu d’eau, baissez le feu, couvrez et laissez cuire jusqu’à ce qu’elles soient complètement tombées. Ajoutez le sirop d’agave.

Quelques minutes avant la fin de la cuisson des pâtes, ajoutez le jambon aux trévises.

Égouttez les penne, et versez-les dans la sauteuse des trévises. Ajoutez un filet d’huile d’olive (pour ne pas qu’elles collent). Mélangez délicatement et servir avec le parmesan.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un commentaire, merci de sélectionner un profil dans la liste déroulante à côté du mot 'Commentaire:'. Anonyme, ça marche aussi, mais signez à la fin du message :-)